S'affilier

Toute personne travaillant pour son propre compte doit déclarer son activité dans un délai de 8 jours au Centre commun de la sécurité sociale (CCSS).

En principe, tout travailleur indépendant affilié est couvert contre les risques suivants :

  • maladie-maternité ;
  • accident du travail ;
  • pension ;
  • dépendance.

Il peut par ailleurs adhérer volontairement à la Mutualité des employeurs (MDE) pour faire face à d’éventuelles pertes de revenu en cas de maladie.

Une confirmation est envoyée automatiquement au travailleur indépendant lors de l’enregistrement de sa déclaration d’entrée.

Personnes concernées

Sont à affilier en tant que travailleurs indépendants en nom propre :

Sont aussi à affilier comme indépendants les gérants de sociétés commerciales, artisanales, agricoles ou à caractère intellectuel qui sont détenteurs de l’autorisation d’établissement s’ils :

ou  

Démarches préalables

La personne physique qui souhaite exercer une activité indépendante nécessitant une autorisation d’établissement doit être en possession de son autorisation avant le début de son activité professionnelle indépendante.

Modalités pratiques

Affiliation en tant que travailleur indépendant

Le travailleur indépendant doit s’affilier à la sécurité sociale en adressant une déclaration d’entrée pour travailleurs indépendants au Centre commun de la sécurité sociale (CCSS). S'il a besoin d’une autorisation d'établissement pour l’exercice de son activité, l’affiliation ne sera effectuée qu’après l’émission de l’autorisation d’établissement en question.

Le Ministère de l’Economie fait parvenir l’autorisation d’établissement directement aux personnes physiques ou aux sociétés.

Tout titulaire d’une autorisation d’établissement en nom propre doit déclarer le début de son activité dans un délai de 8 jours au CCSS.

L’indépendant qui exerce son activité dans le cadre d’une société doit suivre les formalités d’affiliation prévues pour les salariés du secteur privé. Les personnes assimilées aux travailleurs indépendants (associé-gérant détenant plus de 25 % des parts sociales ou administrateur-gérant) doivent s'affilier en utilisant le formulaire de déclaration d'entrée pour salarié et non le formulaire destiné aux indépendants.

Un changement au niveau de la gérance ou de l’administration d’une société peut entraîner le changement de statut de l’indépendant. Ainsi, toute émission ou annulation d’une autorisation d’établissement ainsi que tout changement au niveau des statuts de la société doivent immédiatement être communiqués au CCSS.

Le CCSS envoie une confirmation de l'affiliation à l’indépendant aux fins de vérification des données.

 

  • Si un indépendant se fait aider dans l’exercice de son activité par son conjoint ou son partenaire légal, dans une mesure telle que cette activité puisse être considérée comme l’activité principale du conjoint ou du partenaire, celui-ci doit être affilié comme conjoint aidant, à moins de demander explicitement une dispense d’affiliation.
  •  Par contre, le conjoint ou le partenaire d’un dirigeant de société indépendant doit être affilié comme salarié de la société en question.

Occupation accessoire

Une personne peut à la fois exercer une activité salariée et une activité indépendante, cette dernière est alors considérée comme une activité accessoire. Dans ce cas, les cotisations sociales de l’activité accessoire sont calculées sur base de son revenu réel en tant qu’indépendant, mais au moins sur base du tiers du salaire social minimum. 

Activité occasionnelle

Si l’indépendant exerce son activité de façon non habituelle et pour une durée prévisible à l’avance inférieure à 3 mois par année de calendrier, il peut demander à être dispensé du paiement des cotisations pour les risques maladie-maternité et pension. A souligner qu’en cas de dispense, l’indépendant n’est pas couvert pour ces risques. Le paiement des cotisations au titre de l’assurance accident reste toutefois obligatoire.

Afin d'être considérée comme activité occasionnelle, cette activité doit être la seule activité professionnelle exercée par l’intéressé.

Réduction des cotisations pour l’assurance pension

Si l’indépendant retire un revenu professionnel inférieur au salaire social minimum, il peut demander une réduction des cotisations pour l’assurance pension. Il devra au moins cotiser sur base du tiers du salaire social minimum. A souligner qu’en cas de demande de réduction, c’est la base cotisable réduite qui sera reprise dans la carrière d’assurance pension pour la période en question.

Une demande de réduction des cotisations doit être demandée dès le début de l’affiliation ou bien pour un exercice entier, c’est-à-dire du 1er janvier au 31 décembre.

Dispenses

Revenu insignifiant

Si l’indépendant retire un revenu professionnel inférieur au tiers du salaire social minimum, il peut, sur demande, être dispensé d’affiliation pour tous les risques.  

A souligner qu’une personne dispensée n’est couverte contre aucun risque.

Activité accessoire dans le domaine culturel ou sportif

Si une personne exerce une activité accessoire indépendante dans le domaine culturel ou sportif auprès d'une a.s.b.l., elle peut, sur demande, être dispensée d’affiliation pour les risques maladie et pension. Elle doit pour cela remplir deux conditions :

  • exercer cette activité à côté de son activité professionnelle comme salarié ;
  • en retirer un revenu inférieur à deux tiers du salaire social minimum par an (prorata sur la durée de l’activité).

A souligner qu’une personne dispensée du paiement d’un risque n’est pas couverte contre ce risque.

Adhésion volontaire à la Mutualité des employeurs

Complémentairement à l’affiliation obligatoire, le travailleur indépendant peut adhérer volontairement à la Mutualité des employeurs (MDE) pour faire face à d’éventuelles pertes de revenu en cas de maladie. 

Le cas échéant, cette adhésion s’étend automatiquement au conjoint aidant.

Formulaires

Déclaration d'entrée pour travailleurs indépendants

Les informations qui vous concernent recueillies sur ce formulaire font l’objet d’un traitement par l’administration concernée afin de mener à bien votre demande.

Ces informations sont conservées pour la durée nécessaire par l’administration à la réalisation de la finalité du traitement

Les destinataires de vos données sont les administrations compétentes dans le cadre du traitement de votre demande. Veuillez-vous adresser à l’administration concernée par votre demande pour connaître les destinataires des données figurant sur ce formulaire. Conformément au règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification et le cas échéant d’effacement des informations vous concernant. Vous disposez également du droit de retirer votre consentement à tout moment.

En outre et excepté le cas où le traitement de vos données présente un caractère obligatoire, vous pouvez, pour des motifs légitimes, vous y opposer.

Si vous souhaitez exercer ces droits et/ou obtenir communication de vos informations, veuillez-vous adresser à l’administration concernée suivant les coordonnées indiquées dans le formulaire. Vous avez également la possibilité d’introduire une réclamation auprès de la Commission nationale pour la protection des données ayant son siège à 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux.

En poursuivant votre démarche, vous acceptez que vos données personnelles soient traitées dans le cadre de votre demande.

Anmeldung für Selbständige

Ihre in diesem Formular erfassten personenbezogenen Informationen werden von der zuständigen Verwaltungsbehörde verarbeitet, um Ihren Antrag erfolgreich abzuschließen.

Diese Informationen werden von der Behörde für den zur Verarbeitung erforderlichen Zeitraum gespeichert.

Die Empfänger Ihrer Daten sind die im Rahmen Ihres Antrags zuständigen Verwaltungsbehörden. Um die Empfänger der in diesem Formular erfassten Daten zu erfahren, wenden Sie sich bitte an die für Ihren Antrag zuständige Behörde.

Gemäß der Verordnung (EU) 2016/679 zum Schutz natürlicher Personen bei der Verarbeitung personenbezogener Daten und zum freien Datenverkehr haben Sie das Recht auf Zugang, Berichtigung und gegebenenfalls Löschung Ihrer personenbezogenen Informationen. Sie haben zudem das Recht, Ihre erteilte Einwilligung jederzeit zu widerrufen.

Weiterhin können Sie, außer in Fällen, in denen die Verarbeitung Ihrer Daten verpflichtend ist, Widerspruch einlegen, wenn dieser rechtmäßig begründet ist.

Wenn Sie diese Rechte ausüben und/oder Einsicht in Ihre Informationen nehmen möchten, können Sie sich unter den im Formular angegebenen Kontaktdaten an die zuständige Verwaltungsbehörde wenden. Sie haben außerdem die Möglichkeit, bei der Nationalen Kommission für den Datenschutz Beschwerde einzulegen (Commission nationale pour la protection des données, 15, boulevard du Jazz L-4370 Belvaux).

Wenn Sie Ihren Vorgang fortsetzen, akzeptieren Sie damit, dass Ihre personenbezogenen Daten im Rahmen Ihres Antrags verarbeitet werden.

Dernière mise à jour